There are two main reasons that articles submitted to Healthcare Policy/Politiques de Santé are rejected before going to peer review: they are outside the scope of the journal's mandate or they do not follow established quality guidelines for research reporting. The latter are evolving and expanding over time, as illustrated by the fact that the EQUATOR Network now includes 345 guidelines in their library (Equator Network n.d.).

At Healthcare Policy/Politiques de Santé, we have recently added guidelines for Sex and Gender Equity in Research (SAGER) to our journal's policies (Heidari et al. 2016). Sex (biological attributes) and gender (socially constructed roles, behaviours, expressions and identities) are deeply individual. They also matter collectively, including influencing patterns of health and disease. In some cases, sex and/or gender differences are well established. In others, their impact influence is subtle, complex and occasionally unexpected. But in many – perhaps most – cases, the effects are simply unknown. Researchers have not yet asked the necessary questions or reported the data needed to know the answers.

The new SAGER guidelines are designed to change that. They recognize that high quality research takes important factors that can influence outcomes into account. The guidelines are part of a broader portfolio of tools (CIHR 2016), including research funding requirements and educational resources, designed to make health research more rigorous and more useful by increasing integration of gender and sex considerations into the research process, when appropriate.

As a result, we encourage authors to follow the SAGER guidelines and to consider sex and gender in their studies, where relevant. Article titles and/or abstracts should indicate clearly what sex(es) the study applies to. Authors should also describe in the background, where relevant, whether sex and/or gender differences may be expected; report how sex and gender were accounted for in the design of the study; provide disaggregated data by sex and gender, where appropriate; and discuss respective results. If a sex and gender analysis was not conducted when it reasonably could have been, the rationale should be given in the Discussion. To operationalize this policy, we have added information to this effect to the instructions for authors and for reviewers.

This decision is part of our journal's commitment to our readers and to our authors that we will continue to foster better research and better research reporting. Please join us in this journey by encouraging your colleagues and contacts to review and use established quality guidelines for research reporting.
 

JENNIFER ZELMER, PHD

Editor-in-chief

 


 

ÉDITORIAL

Meilleure science, meilleurs rapports de recherche

Il y a deux raisons principales pour lesquelles certains articles soumis à Politiques de Santé/Healthcare Policy sont rejetés avant l'étape de l'évaluation par les pairs: soit qu'ils ne correspondent pas au mandat de la revue, soit qu'ils ne respectent pas les directives mises en place pour assurer la qualité des rapports de recherche. Ces dernières évoluent et s'accroissent avec le temps, comme le démontrent les 345 directives que contient aujourd'hui la bibliothèque du réseau EQUATOR (Equator Network s.d.).

Politiques de Santé/Healthcare Policy a récemment intégré les directives SAGER (Sex and Gender Equity in Research) à ses politiques éditoriales (Heidari et al. 2016). Le sexe (caractéristiques biologiques) et le genre (rôles, comportements, expressions et identités socialement déterminés) sont éminemment personnels. Ils ont aussi une importance collective, notamment en raison de leur influence sur les schémas de santé et de maladies. Dans certains cas, les différences liées au sexe ou au genre sont bien établies. Dans d'autres, l'impact de leur influence est subtil, complexe et parfois inattendu. Mais dans plusieurs cas – peut-être la plupart – les effets sont simplement inconnus; les chercheurs n'ont peut-être pas encore posé les questions requises ou n'ont pas rapporté les données nécessaires pour connaître les réponses.

Les nouvelles directives SAGER ont été conçues pour y remédier. Elles reconnaissent qu'une recherche de grande qualité doit tenir compte de facteurs importants qui peuvent influencer les résultats et les conclusions. Ces directives font partie d'un plus vaste ensemble d'outils (IRSC 2016) – lequel contient aussi des exigences pour le financement de recherches et des ressources pour la formation – conçus pour rendre plus rigoureuse et utile la recherche en santé, et ce, en intégrant au processus de recherche, lorsqu'approprié, les considérations relatives au sexe et au genre.

Ainsi, Politiques de Santé/Healthcare Policy encourage dorénavant les auteurs à observer les directives SAGER et à tenir compte des considérations relatives au sexe et au genre dans leurs études, quand cela est pertinent. Le titre ou le résumé d'un article devrait clairement indiquer à quel(s) sexe(s) correspond l'étude en question. Les auteurs devraient aussi décrire, dans le contexte quand cela est pertinent, si on peut s'attendre à des différences liées au sexe ou au genre; expliquer comment on a tenu compte du sexe et du genre dans la conception de l'étude; fournir des données désagrégées en fonction du sexe et du genre, le cas échéant; et discuter des résultats respectifs. Dans les cas où il n'y a pas d'analyse en fonction du sexe et du genre, alors qu'une telle analyse aurait raisonnablement pu avoir lieu, la discussion doit donner les raisons de cette omission. Afin de faciliter la politique, nous avons ajouté les renseignements pertinents aux instructions pour les auteurs et pour les évaluateurs.

Cette décision s'inscrit dans l'engagement de la revue, envers les lecteurs et les auteurs, visant à favoriser une recherche encore meilleure et de meilleurs rapports de recherche. Joignez-vous à cet engagement en incitant vos collègues et vos contacts à consulter et à utiliser les directives mises en place pour assurer la qualité des rapports de recherche.
 

JENNIFER ZELMER, PHD

Références

Equator Network. s.d. Consulté le 11 novembre 2016. <http://www.equator-network.org/>.

Heidari, S., T.F. Babor, P. De Castro, S. Tort et M. Curno. 2016. "Sex and Gender Equity in Research: Rationale for the SAGER Guidelines and Recommended Use." Research Integrity and Peer Review 1: 2. doi:10.1186/s41073-016-0007-6.

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). 2016. La recherche sur le sexe, le genre et la santé : un outil pour les candidats aux subventions des IRSC. Consulté le 11 novembre 2016. <http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/32019.html>.

References

Canadian Institutes of Health Research (CIHR). 2016. Sex, Gender and Health Research Guide: A Tool for CIHR Applicants. Retrieved November 11, 2016. <http://www.cihr-irsc.gc.ca/e/32019.html>.

Equator Network. n.d. Retrieved November 11, 2016. <http://www.equator-network.org/>.

Heidari, S., T.F. Babor, P. De Castro, S. Tort and M. Curno. 2016. "Sex and Gender Equity in Research: Rationale for the SAGER Guidelines and Recommended Use." Research Integrity and Peer Review 1: 2. doi:10.1186/s41073-016-0007-6.